Vos questions sont entre de bonnes mains

/

Divorce

/

Accueil

Divorce, le guide pratique

Le guide du divorce
Le guide du divorce

GRATUIT

7816 téléchargements

Télécharger en .pdf

Le divorce est une décision grave qui aura des conséquences morales, psychologiques, financières et patrimoniales pour les époux et leurs enfants. Comment lancer la procédure ?

Ce site va vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir...

Cadre légal

Comprendre le cadre légal du divorce

Voir les articles
Divorcer

Divorcer : les démarches

Voir les articles
Après le divorce

Après le divorce : les démarches

Voir les articles

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Christophe L.

Particulier - Retraité du secteur bancaire

Expert

Christian Odaert

Retraité du secteur bancaire

Expert

Charles X.

Consommateur averti qui en vaut 2

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !


Divorcer, l'essentiel en une page

Partager
Envoyer par email
Le divorce est toujours une épreuve.

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique du divorce. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Vous souhaitez divorcer ? Une décision grave et qui ne se prend pas à la légère tant elle comporte de conséquences morales et psychologiques pour les époux et leurs enfants. Sans compter les conséquences financières et patrimoniales. Comment être sûr que cette décision est la bonne ? Et si c'est bien le cas, comment lancer la procédure ?

Trouver un avocat

Avant de divorcer : prendre le temps de réfléchir

Avant de divorcer, les spécialistes conseillent de se poser un certain nombre de questions, notamment sur la cause du divorce. Peut-être existe-t-il en effet des solutions intermédiaires, des possibilités de réconciliation. En cas de violence conjugale cependant, il est important de demander de l'aide.

Divorce et séparation

Qu'il y ait divorce ou pas, il existe pour les couples mariés différents types de séparation. La séparation de fait où les époux ne vivent plus ensemble sans l'intervention d'un juge et ne sont pas divorcés. La séparation judiciaire où la séparation des époux est la conséquence d'une décision de justice. La séparation de corps où les époux sont séparés par un jugement rendu à la suite d'une procédure très voisine de la procédure de divorce, mais le mariage n'est pas dissout et les époux sont tenus de respecter les obligations liées au mariage (fidélité, assistance...).

Divorcer : comment faire ?

Bien souvent, lorsque des époux désirent divorcer, ils souhaitent un divorce rapide. Dans le meilleur des cas, il sera prononcé au bout de 4 à 8 mois. Mais la procédure est souvent plus longue, surtout si l'un des époux exprime son refus de divorcer.

En savoir plus : Comment divorcer ?

Les acteurs du divorce : avocat, juge, médiateur...

Pour divorcer, il est nécessaire de s'adresser à un avocat, si possible spécialiste du droit de la famille. Lui seul en effet peut saisir le juge aux affaires familiales qui prononce la décision de divorcer. L'avocat et/ou le juge peuvent encourager les époux à recourir à une médiation familiale afin de tenter d'apaiser le conflit et de trouver des compromis ou d'aboutir à un divorce à l'amiable.

Consulter un avocat dans votre région

Les procédures pour divorcer

Selon la situation des époux, différentes procédures de divorce peuvent être engagées par l'un des deux époux ou bien les deux à la fois. Le divorce à l'amiable regroupe le divorce par consentement mutuel et le divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage. Le divorce pour altération définitive du lien conjugal peut être également envisagé, il s'agit d'une procédure particulière. Enfin, il est possible de demander le divorce pour faute, la procédure devient alors contentieuse. On peut tout à fait changer de procédure de divorce même si une autre procédure est déjà engagée.

Les grandes étapes de la procédure

La procédure de divorce débute dès le dépôt de la requête en divorce. À l'exception du divorce par consentement mutuel, suivront ensuite les autres étapes de la procédure : audience de conciliation, ordonnance de non-conciliation, assignation en divorce, jugement de divorce : il s'agit de la décision de divorce. Les époux seront divorcés dès que la décision sera devenue définitive, c'est-à-dire dès qu'elle aura été acceptée par les deux époux ou, dans le cas contraire, dès que les voies de recours seront épuisées (Appel et Cassation).

Divorcer, quelles conséquences ?

Une fois le divorce prononcé et la décision devenue définitive, viennent les conséquences financières et patrimoniales du divorce. le paiement de la prestation compensatoire signifie que l'un des époux est tenu de payer une indemnité à l'autre époux pour qui le divorce entraîne une réelle disparité financière. La liquidation du régime matrimonial signifie que les époux se répartissent les biens communs ou indivis acquis pendant le mariage.

Conséquences pour les enfants

Les enfants sont en première ligne lors du divorce de leurs parents, et les conséquences tant psychologiques que matérielles peuvent être très lourdes pour eux. Le divorce peut entraîner la modification de leur résidence chez l'un ou l'autre des parents, ou une garde alternée chez les deux, appelée aujourd'hui une résidence alternée. Les enfants bénéficient en général du versement d'une pension alimentaire.

En savoir plus : Le divorce et les enfants

Coût d'un divorce : honoraires, impôts...

Le coût d'un divorce engage non seulement des frais de procédure (appelés dépens) mais également le paiement des honoraires des avocats. Il faut également tenir compte des impôts liés au divorce ainsi que des conséquences du divorce sur l'octroi des prestations sociales (allocations familiales, couverture sociale...).

Trouver un avocat : demande de devis gratuite

Divorcer, et après : les difficultés fréquentes

Une fois la décision de divorce devenue définitive, le mariage est dissout et les mesures décidées par le juge doivent être appliquées par les deux ex-époux. Malheureusement, cela pose souvent des difficultés, notamment concernant le recouvrement de la prestation compensatoire, le non-paiement de la pension alimentaire, les décisions liées à la garde des enfants.

Divorcer et se remarier

Il est indispensable d'attendre le caractère définitif de la décision de divorce et sa transcription sur les registres de l'État Civil par l'avocat pour pouvoir se remarier civilement même avec son ex-époux.

Annulation de mariage : pas un divorce !

Dans certaines circonstances et conditions, les époux peuvent faire procéder à l'annulation du mariage civil mais il ne s'agit pas d'un divorce. Cette démarche est longue et complexe. Pour l'annulation du mariage religieux, c'est l'Église qui prononce la nullité du mariage. Un époux divorcé peut en effet demander la nullité de son mariage dans certaines conditions.

Le cas du concubinage

Le concubinage est défini comme étant la vie commune, stable et continue d'un couple. Les concubins sont libres et ne sont liés à aucune obligation l'un envers l'autre. Cependant, en cas de rupture du concubinage, la procédure peut être complexe et source de contentieux, notamment si les concubins ont des enfants ainsi que des biens communs.


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.